Ordo Fratrum Minorum Capuccinorum 2

Log in
updated 9:33 AM UTC, Dec 5, 2022

Le Conseil International pour la Formation

Le Conseil International pour la Formation en Europe

Vendredi 25 et samedi 26 février, le Conseil International pour la Formation (CIF) en Europe s’est réuni à la Curie Générale, pour la première fois en présentiel depuis le déclenchement de la pandémie. Ce conseil était animé par frère Charles Alphonse et frère Jaime Rey Escapa, du Secrétariat Général pour la Formation. Frère Tomasz Protasiewicz (CECOC), frère Harald Weber (CENOC) et frère Angelo Borghino (CIMPCAP) y participaient, tandis que le frère Víctor Herrero de Miguel (CIC) était absent pour des raisons personnelles.

La réunion s’est ouverte vendredi par un partage entre les différents membres sur leurs situations respectives au niveau de la formation. Il a également été question de l’actuelle crise politique en Europe avec la guerre en Ukraine, où nos confrères sont présents. Le Secrétariat a ensuite rappelé l’importance du rôle des Conseillers pour la Formation, qui devraient avoir une responsabilité croissante dans l’ensemble de l’Ordre pour la proposition et l’animation des activités dans le domaine de la formation.

Après l’évaluation de la réunion européenne qui s’est tenue à Częstochowa en octobre dernier, les moyens en vue de la création d’un noviciat international ont étés une nouvelle fois considérés. Ce thème tient particulièrement à cœur au ministre général frère Roberto Genuin, eu égard à la forte baisse du nombre de jeunes en formation, en particulier en Italie et en Europe occidentale, mais aussi en Europe de l’Est. Les participants ont présenté quelques propositions en ce sens, qui seront remises au Ministre et à son Conseil pour y être discutées.

Le thème des autres structures de formation a aussi été abordé, à savoir l’après-noviciat et les maisons d’études, qui suivent des modalités diverses dans les différentes conférences européennes.  La nécessité d’un parcours aussi unifié que possible entre les différentes étapes de formation a encore été soulignée, ainsi que l’importance de valoriser et d’encourager nos centres d’études, qui sont toujours moins nombreux et toujours moins significatifs.

La réunion s’est poursuivie le samedi par la discussion autour de la Ratio Formationis localis, qui devrait traduire la Ratio Formationis Ordinis au niveau des conférences ou des continents. Frère Jaime a rappelé le contenu des trois chapitres du document, et les conseillers se sont mis d’accord sur l’opportunité de rechercher une méthode de mise en œuvre impliquant tous les frères, étant entendu qu’une partie importante sera effectuée par un groupe d’experts qui devra collecter et organiser les données. A ce sujet, et aussi pour parler du noviciat international et des autres structures, il a été décidé de convoquer, probablement à la fin du mois de septembre, une assemblée composée de frères responsables de la formation de chaque circonscription.

On s’est ensuite penché sur l’opportunité de créer une schola fratrum, c’est-à-dire une école de formateurs et de formation continue en général, y compris en Europe. Le service de JPIC (Justice, Paix et Intégrité de la Création) a également été présenté, qui travaille de plus en plus étroitement avec la formation et qui peut s’avérer être un outil très efficace pour former les jeunes qui veulent mener notre vie. Les réseaux sociaux représentent un autre moyen important : à cet égard, frère Charles a invité chacun à lui envoyer des photos et des vidéos, à écrire des articles et à rapporter des expériences significatives pour faire connaître les activités des frères capucins et notre forme de vie.

Le Conseil a clos sa session en se donnant rendez-vous en novembre prochain, lorsque les membres des conférences du monde entier seront présents.

Frère Mauro Scoccia OFMCap
Secrétaire du CIF     

Dernière modification le samedi, 26 mars 2022 06:06