Curia Generalis Ordinis Fratrum Minorum Capuccinorum

Log in
updated 9:22 PM CEST, Sep 20, 2017

Musée Franciscain

Évolution Historique

Le noyau principal du Musée Franciscain fut constitué grâce au Frère Louis-Antoine de Porrentruy (France) qui commença par recueillir un ensemble iconographique pour illustrer un volume sur Saint François, publié à Paris en 1884 sous le titre de «Saint François d'Assise». Avec les documents recueillis pour le volume, dont il n'avait utilisé qu'une partie mais qui par la suite fut continuellement enrichie, Louis-Antoine organisa, en 1885, au couvent de Marseille, un Musée Franciscain. Celui-ci fut inauguré en octobre 1889 par le Ministre Général Bernard d'Andermatt.

L'année suivante, il fut nécessaire d'agrandir le musée en lui donnant une salle supplémentaire un peu plus grande, pour faire place à tous les nouveaux documents qui venaient s'y ajouter. En 1896 il fut nécessaire d'ouvrir une troisième grande salle.

Cependant, dans les années 1903-1904, il fut nécessaire d'enlever les pièces les plus importantes et utiles pour l'histoire artistique franciscaine. De fait, en 1905, selon les lois maçonniques de 1901, furent vendus à la criée tous les objets présents dans le Musée. À la fin de 1912, avec les pièces sauvées par le Père Louis-Antoine, celui-ci fut ouvert à nouveau à Rome, à la Curie Générale de Via Boncompagni. Ensuite, en 1927, le musée fut transféré à l'Institut Historique d'Assise et ouvert solennellement le 29 Novembre 1929. A partir de cette date, le musée partagera le même sort que l'Institut Historique.

Caractéristiques du Musée Franciscain

Le Musée Franciscain n'est pas un musée artistique, historique ou archéologique, même s'il possède un certain nombre de pièces de grande qualité artistique et de grande valeur historique. Il se place dans la catégorie des musées spécialisés. Avec les objets exposés dans ses différentes salles, le musée illustre l'histoire de l'Ordre Franciscain.

Bien que l'idée ait surgie sur l'initiative d'un frère Capucin, le fondateur ne s'est pas limité à rassembler des objets propres à son Ordre, mais il étend son intérêt à tout l'Ordre Franciscain, à tous ceux qui se sont fait remarquer par leur forme de sainteté, de culture ou de sens social. Cela couvre en premier lieu les trois principales ramifications du Premier, du Second, et du Troisième Ordre et, ensuite, à travers les différentes familles et réformes internes de l'Ordre, comme les conventuels, les frères mineurs, les capucins, observants, récollets, réformés et autres. Autant que cela fut possible le franciscanisme de toutes les nations a été inclus, également celles où des franciscains sont partis comme missionnaires. Une caractéristique spéciale du musée consiste dans le fait que les documents de l'art et de la culture franciscaine s'étendent à travers les siècles, du XIIIème au XXème.

Le Musée Franciscain, avec le décret ministériel (n° 246) du 15 de septembre 1965, fut inscrit parmi les musées privés. Hors du contrôle de l'État, tels les musées mineurs, diocésains ou religieux, il n'est ouvert au public que sur demande.

plus d'informations

Contacter

Dernière modification le mercredi, 17 décembre 2014 11:45
Plus dans cette catégorie : « Institut Historique Bibliothèque Centrale »