Curia Generalis Ordinis Fratrum Minorum Capuccinorum

Log in
updated 12:46 AM CET, Jan 13, 2018

Formation missionnaire interfranciscaine de Bruxelles

Bruxelles. «Témoigner la joie de vivre l’Évangile en fraternité est le devoir premier des missionnaires franciscains », a déclaré le frère Mauro Jöhri, Ministre général des frères capucins, aux 11 participants à la formation missionnaire interfranciscaine, qui s’est donnée à Bruxelles de septembre à novembre 2017.  

Cette formation missionnaire d’une durée de trois mois, conçue et dirigée annuellement par les Secrétaires des Missions des trois familles franciscaines du Premier Ordre, s’est donnée à la Fraternité internationale des Frères Mineurs de Bruxelles. Le but de cette formation annuelle, donnée en anglais et en français, est de préparer les frères missionnaires à être efficients et efficaces dans leur vie et leur apostolat. Cette année, ce sont onze frères, quatre Frères Mineurs, quatre Frères Mineurs Capucins et trois Frères Mineurs Conventuels, qui ont pris part à cette formation. Les animateurs en étaient les frères Gian Francesco (OFM), Alphonse (OFMConv) et John Peter (OFMCap).

Le frère Michael Perry, Ministre général des Frères Mineurs, a ouvert la session, insistant sur le fait que la vocation franciscaine est principalement missionnaire. Les participants étaient des frères, certains déjà missionnaires, d’autres en attente de se rendre en mission. Le programme ne consiste pas seulement en une formation à la mission, mais se veut aussi une formation à la vie de la fraternité franciscaine et à la vie commune. C’est plus que de recevoir de l’information sur différents sujets. Cette formation consiste plutôt dans le partage de la vie comme franciscain. Partageant la même vocation missionnaire franciscaine, les participants ont trouvé de nouvelles façons d’être frères mineurs. La vie fraternelle interfranciscaine les a préparés à être témoins de la « fraternité évangélique » en contexte missionnaire contemporain.

Les expériences missionnaires actuelles de quelques participants ont enrichi les séances théoriques avec les moyens concrets de faire face aux défis de la mission aujourd’hui.   Les ateliers et les sessions d’informations allaient de la théologie de la mission à la missiologie franciscaine, de l’histoire des missions sur les divers continents aux défis missionnaires actuels en fonction de l’enrichissement personnel du point de vue psychologique et spirituel. Les participants à la formation allaient le mardi servir les pauvres dans différents endroits des couvents Saint-Antoine et Le Poverello de Bruxelles. Le dimanche, leur service pastoral en différents lieux de la ville et des alentours leur permettait de gagner en confiance face aux situations diverses de l’Église européenne. De plus, les missionnaires ont eu la possibilité de visiter quelques endroits tels Bruges, Aix-la-Chapelle, Bonn, Cologne et Paris. Ces pèlerinages au sanctuaire marial de Banneux, et à la fin du cours à Rome et à Assise ont aidé les participants à s’enrichir spirituellement et à grandir dans l’amour de Dieu.

Aujourd’hui, être missionnaire signifie être engagé avec les personnes dans leur contexte socio-économique et culturel. C’est un grand défi missionnaire et un devoir lors de la proclamation de l’Évangile aux non-chrétiens et aux chrétiens non-pratiquants dans une société multiculturelle toujours plus sécularisée. Forts de cette formation, les missionnaires ont acquis la certitude de leur appel particulier à vivre et servir les gens et l’Église hors de leur culture et de leur pays. Développant une mentalité ouverte et prête à s’intégrer culturellement, ils sont prêts à être de vrais franciscains itinérants au service des démunis et des marginaux aux périphéries de la société. Ce temps de formation a renouvelé dans les participants la passion pour la mission, cultivant chez eux une force qui les aidera à faire face aux défis missionnaires.  

La mission franciscaine est plus « être » que « faire », a souligné le frère Marco Tasca, Ministre général des Conventuels. Le dernier jour de cette formation, les Ministres généraux des Capucins et des Conventuels ont donné une obédience missionnaire à chaque participant afin qu’ils soient témoins de l’Évangile et du charisme franciscain, vivant l’Évangile en minorité et fraternité. Le cours les a préparés et formés à être rayonnants d’amour fraternel et de compassion pour toutes les personnes qu’ils servent.

Voir la galerie de photos

Dernière modification le lundi, 08 janvier 2018 11:27