Curia Generalis Ordinis Fratrum Minorum Capuccinorum

Log in
updated 12:39 PM CEST, Aug 11, 2017

GUATEMALA - Ratio formationis Ordinis

Du 10 au 14 juillet, a eu lieu, au Guatemala, la première réunion continentale sur la Ratio formationis Ordinis pour l’Amérique et l’Australie. Les participants étaient 42 frères capucins de toutes les circonscriptions du continent et de ses quatre conférences: CONCAM, CCA, et CCB NAPCC. La réunion a été organisée par le secrétariat de la formation de l’Ordre et par les conseillers pour la formation de ces conférences : fr. Evandro da Sousa, fr. Juan Pablo Lobos, fr. Prospero Arciniegas et fr. Robert Williams.

Le premier jour, les frères Charles Alphonse et Jaime Rey ont présenté un exposé général sur le processus de la Ratio. L’objectif de la réunion continentale était de « construire ensemble », en commençant par la présentation des éléments essentiels, tels que l’affectivité, l’inter-culturalisme et la Ratio studiorum.

Le deuxième jour, fr. Charles Alphonse a joué le rôle de facilitateur dans le sujet de l’affectivité. En partant d’une perspective positive et responsable, frère Mark Schenk, conseiller général, a offert une réponse positive à ce sujet, mais qui était en même un grand défi.

Le troisième jour, il a abordé la question de l’inter-culturalisme. L’animateur était fr. Mauro Jöhri, ministre général de l’Ordre. La richesse d’une culture consiste à être en mesure de se donner et de reconnaître sa propre identité et en même temps à s’ouvrir à l’enrichissement de la culture des autres.

Un défi enrichissant pour notre Ordre est de trouver des moyens pour incarner et inculturer le charisme de notre Ordre, en évitant de transposer des blocs culturels là où une culture est en train de fleurir. Un sain discernement est nécessaire à l’égard du thème de « l’évangélisation » de la culture et des cultures. Fr. Mariosvaldo Florentino a proposé une réponse au sujet.

Le quatrième jour, a été approfondi le thème de la Ratio studiorum. La réflexion, soutenue par fr. Jaime Rey, a abordé le défi de la formation intellectuelle, non seulement comme un dépôt de connaissances théoriques, mais comme un trésor capable de faire vibrer la vie.

Vendredi a été consacrée à la vie fraternelle, une occasion qui a aussi favorisé, en partie, la connaissance de la culture et de l’esprit du peuple du Guatemala. Ensuite, la réunion a été évaluée, une évalution utile pour les prochaines réunions en Europe, en Asie et en Afrique. Nous rendons grâce à Dieu pour notre vocation.

Dernière modification le jeudi, 03 août 2017 12:56
Plus dans cette catégorie : « Journée de la famille capucine 2017