Curia Generalis Ordinis Fratrum Minorum Capuccinorum

Log in
updated 12:47 PM CET, Nov 17, 2017

Journée de la famille capucine 2017

Spécial Journée de la famille capucine 2017

Le 3 juillet dernier, nous avons célébré le début de la réforme capucine. En fait, avec la bulle Religionis zelus (3 juillet 1528), le pape Clément VII a donné à Mathieu de Bascio et à ceux qui le rejoindraient la permission d’observer la Règle de saint François à la lettre. À Mathieu et au premier groupe se sont rejoints tôt d’autres frères. Au début, ils furent appelés frères mineurs de la vie érémitique.

Ainsi, chaque année, à cette date-ci, nous sommes appelés à célébrer la naissance de la famille capucine. Cette année, la journée a coïncidé avec la réunion d’une semaine, à Frascati, des ministres provinciaux et des custodes, nouvellement élus, pour une série de rencontres de formation et d’information concernant leur office.

À cette occasion, étaient présents des représentants de différents instituts agrégés à l’Ordre capucin : les sœurs capucines du Sacré-Cœur, les sœurs capucines de Mère Rubatto, les sœurs tertiaires capucines de la sainte famille, les sœurs franciscaines missionnaires du Christ, les tertiaires capucins de Notre-Dame des Douleurs, les sœurs capucines de la mère du bon Pasteur. Même les sœurs franciscaines missionnaires du Verbe Incarné sont rendues présentes par un message, comme l’ont fait, d’ailleurs, beaucoup de monastères de clarisses capucines, qui a promis de nous accompagner dans la prière.

Dans la matinée, après les présentations, on a proposé, en présence du vice-secrétaire général de la formation, fr. Jaime Rey, une conférence sur le thème : « L’unité des franciscaines et la réforme capucine : la mémoire de la bulle Ite vos, vers la célébration du cinquième centenaire de la réforme capucine ». En partant du concept de l’unité comme un « polyèdre » (cfr. pape François Pape, Evangelii Gaudium 236), la recherche d’une communion dans la diversité et le respect de la particularité de chaque réalité deviennent une motivation pour nous, en tant que famille spirituelle. Derrière cette conception, il y a une anthropologie chrétienne et franciscaine qui a été mise en évidence par quelques idées.

Avec la participation des nouveaux ministres, le ministre général a présidé l’eucharistie, en rendant grâce au Seigneur pour le don de notre grande famille capucine. L’Évangile propre de la fête de saint Thomas a donné le thème de la réflexion : une connexion avec la caractéristique profondément contemplative et apostolique des premiers capucins.

Le repas de fête était une très belle occasion de rencontre fraternelle et de partage. Dans l’après-midi, nous avons continué notre réunion, en parlant de deux grands événements franciscains de cette année : le chapitre généralissime des franciscains d’Ombrie et le congrès sur l’unité de la famille franciscaine de l’École supérieure des études franciscaines de Madrid.

Chaque congrégation a présenté son identité et ses activités. Enfin, on a mentionné la possibilité de partager nos propres espaces, animés par le secrétariat de la formation, avec les sœurs et les frères de notre famille. Fr. Leonardo Ariel González

Galleria delle foto

Dernière modification le mardi, 18 juillet 2017 17:04