Ordo Fratrum Minorum Capuccinorum

Log in
updated 10:18 AM CET, Dec 4, 2020

Le Conseil International de la Formation

Rome. Les membres du Conseil International de la Formation (CIF) se sont retrouvés à la Curie générale du 19 au 24 novembre derniers. Le Ministre général, inspiré par la lettre-programme envoyée à tout l’Ordre au début de son mandat, leur a demandé de l’aide afin de se faire une idée de ce que les frères espèrent dans les prochaines années. Il a mis sur la table trois considérations :

La première : nous devons rendre grâce au Seigneur pour notre ordre et être joyeux, car nous avons rencontré Celui qui nous regarde d’un regard pouvant lire en profondeur ce qu’il y a de bon dans notre vie et qui est don de Lui.  

La seconde qui touche la fraternité : nous faisons partie, a dit le Minitre, d’une grande fraternité, très diversifiée, et qui est le lieu où Dieu nous permet de développer notre vocation. Pour cette raison il a demandé aux membres du Conseil de rendre concrète la Ratio, passant de la parole aux faits.

La troisième : frère Roberto a rappelé comment, durant le Chapitre général, les capitulaires, parlant de la Ratio, ont reconnu clairement notre identité de frères mineurs capucins; en elle, l’Ordre s’est identifié dans les valeurs qu’il professe. Il a admis, pourtant, qu’une des préoccupations majeures sera maintenant sa mise en œuvre dans les diverses régions, ce qui demandera un grand effort de traduction.

Après cela, le Ministre a mis en évidence la chute drastique du nombre de frères dans l’Ordre, spécialement en Europe. Il invite alors tous les frères à bien vivre les relations entre nous, même si nous sommes moins nombreux. Le frère Roberto a aussi effleuré le thème de la collaboration, toujours plus nécessaire dans le contexte de la diminution des vocations — et pourtant belle — qui nous enrichit tous. Le Ministre général n’a pas caché qu’il y a de fortes résistances envers ce processus, mais il a répété que l’on n’est pas frère pour conserver des structures, mais pour bien vivre notre charisme. Cela se rattache à la dimension missionnaire de notre vie et qui émerge encore en quelques régions de l’Ordre.

Finalement, frère Roberto a rappelé à la mémoire des membres du Conseil les trois modalités propres aux capucins que le Pape François a confiées au Chapitre général en 2018, demandant qu’elles soient mises en actes : être près du peuple, en particulier les pauvres; être bâtisseurs de communion et ministres de la miséricorde; être des hommes d’une prière simple.  

Était aussi présent à l’occasion de cette réunion le frère Mauro Jöhri, l’ex-Ministre général. Lors de ses années d’animation de l’Ordre, et en particulier par ses écrits sur notre identité il avait indiqué ce qui motivait à faire progresser le travail de la Ratio.

Pour sa part, Frère Kilian, Conseiller général qui a la charge d’accompagner le CIF, a souligné l’importance de collaborer et surtout de connaître le texte de la Ratio, afin que les membres du conseil puissent aider les frères de leur conférence respective à préparer la ratio localis.

Quant à lui, le frère Charles Alphonses a dit que la Ratio aidera les frères à se faire une idée précise de l’enseignement de saint François et de sainte Claire; ce sera comme leur fournir un guide de lecture permettant de garder l’attention sur ce qui est important de savoir de notre vie chrétienne, religieuse, franciscaine et capucine.

De son côté, le frère Jaime Rey a illustré l’histoire, les objectifs et le contenu du texte de la Ratio. De plus, il a rappelé comment durant les six dernières années il y a eu de frères qui se sont directement impliqués dans la préparation du texte. Il a été aussi question du fait que ces frères, en commençant par le frère Mauro et maintenant le frère Roberto, ils ont été unis par la pensée que la fraternité est le lieu le plus important pour la formation. La ratio souligne que l’équipe de formation doit accompagner les formandi dans la formation, et non seulement un frère responsable de la formation. Le frère Jayme a mentionné que le Secrétariat général de la formation, avec l’aide de Beppe Roggia, après la tenue de quatre rencontres continentales et avoir discuté avec différents experts, a élaboré le contenu de la ratio avec l’aide du CIF. Ce texte a encore été modifié par une commission nommée par le Chapitre général. Finalement, le Ministre général et son Conseil ont lu tout le texte pour l’approuver à la suite de quelques modifications.

Galerie complète de photos en ligne

Dernière modification le lundi, 20 janvier 2020 01:12