Ordo Fratrum Minorum Capuccinorum

Log in
updated 1:08 PM CEST, Sep 21, 2019

La rencontre avec le Pape François

Rome, le 14 septembre. Chaque Chapitre Général des Capucins a deux rencontres d'importance fondamentale : la première, celle à Assise, à la tombe du Séraphique Père Saint François, qui est comme le retour aux sources de notre histoire, et qui a eu lieu le 8 septembre. Nous en avons déjà parlé. La seconde, enfin, est la rencontre avec le Pape, auquel François lui-même avait demandé et obtenu l’approbation de sa forme de vie. C'est ainsi que, aujourd'hui, 14 septembre, jour de l’Exaltation de la Sainte Croix, nous nous sommes rendus chez le pape François. En début de matinée, les frères capitulaires et quelques frères de la Curie se sont retrouvés devant la porte de bronze du Vatican. Le soleil illuminait la Place Saint-Pierre, qui resplendissait de toute sa beauté : c'était le premier salut qui nous venait de ce lieu béni, le rocher sur lequel Jésus a mis Pierre pour qu'il conduise son Église. Vers 11 heures, nous avons commencé à avancer vers l’entrée surveillée par la Garde Suisse. Une fois passé le contrôle du détecteur de métal, le groupe compact des frères a commencé à monter les premières marches pour rejoindre la Cour de Saint Damase et de là, après quelques autres escaliers, l’entrée de la belle Salle Clémentine. Chaque frère a pris place et a commencé la longue attente du Pape François. L’attente a permis à tous d'admirer les fresques de style Renaissance, voulues autrefois, en 1595, par le Pape Clément VIII pour terminer les travaux commencés par son prédécesseur franciscain Sixte V. Avec la représentation du martyre du Pape Saint Clément Ier, l'on peut adminer de nombreuses figures allégoriques des vertus qui en un certain sens se recommandent aux visiteurs qui s'y arrêtent. Avec quelques minutes de retard, le Pape François est entré dans la salle. Aussitôt, après de très chaleureux applaudissements, il Ministre Général sortant, frère Mauro Jöhri, a présenté au pape son successeur, frère Roberto Genuin, qui a adressé au Saint Père un bref discours de salutation, auquel le Pape François a répondu en parlant de l'abondance du cœur. Il a rappelé que les Frères Capucins ont toujours été les frères du peuple, proches du peuple au milieu des fatigues quotidiennes, ils doivent toujours s'approcher du peuple avec simplicité ; ils doivent être proches des pauvres et des souffrants comme le Père Cristoforo dans le célèbre roman italien “I Promessi Sposi” (les fiancés) et comme les Capucins qu'il a rencontrés récemment à Dublin, en Irlande ; ils doivent être apôtres de la confession, de la réconciliation ; ils doivent être des hommes de prière, une prière simple et joyeuse, et être enfin artisans de paix au milieu des gens. Il a ensuite donné sa bénédiction apostolique et salué un par un chaque frère. À la fin, le cœur rempli de joie, nous avons pris le chemin du retour.

Photos :

Vidéos :

Foto: Vatican.va

Dernière modification le mardi, 18 septembre 2018 10:02