Ordo Fratrum Minorum Capuccinorum

Log in
updated 9:26 AM CEST, Oct 10, 2019

Le rapport du Ministre Général

Spécial Le rapport du Ministre Général

Rome, le 28 août. C'est le jour du rapport du Ministre général, appelé à présenter devant les frères capitulaires l'état actuel de l'Ordre : une sorte de fresque, où chaque coup de pinceau contribue à la beauté et l'exhaustivité de la peinture. Le Ministre Général a présenté son rapport en parlant le plus souvent sans lire son texte et en accompagnant son discours de la projection d’images PowerPoint.

Le texte du rapport est divisé en douze points, plus une conclusion. Compte tenu des limites d'espace de cette note d'information, nous nous limitons à rappeler les points principaux. Dans son troisième point, le Ministre Général a dessiné une image de la vie de l'Ordre en référence au VIIIe CPO, tenu en 2015 sur « La grâce de travailler ». Il a souligné que « la recherche de l'union avec Dieu est le premier travail des frères », et a donc invité à s'interroger sur le « primat de la vie de la prière dans la vie des frères. » Poursuivant sur le sujet, il a rappelé que les frères doivent travailler ensemble dans un esprit de minorité et au service de tous.

Frère Mauro s'est ensuite arrêté sur les changements et les développements de l'Ordre au cours des dernières années, fournissant des données statistiques et donnant également sa propre lecture. À la fin de 2017, l'Ordre comptait 10 127 frères, avec une diminution modeste de 237 frères par rapport à il y a six ans (ils étaient 10 364 en 2011). La diminution des frères a différentes causes (décès, abandons, passage au clergé diocésain, renvois, etc.). Il est intéressant de noter le nombre élevé de frères en formation, surtout en Asie (+381) et en Afrique (+138), où l'Ordre joue son avenir. La situation dans les pays d'Europe de l'Est est stable (+32). Une diminution par contre dans les deux Amériques et surtout en Europe occidentale. En résumé, à l'heure actuelle, les capucins italiens sont encore le groupe le plus nombreux avec 1855 frères, suivi des capucins indiens avec 1792 frères.

L'Ordre compte de nombreux évêques dans le monde. Quinze d'entre eux, venant de toutes les régions du monde, ont été nommés au cours des six dernières années. Dix-sept ont démissionné, ayant atteint la limite d'âge. Douze sont décédés.

Au cours des six dernières années, quelques frères ont été béatifiés ou canonisés. Pour mémoire : le bienheureux Thomas d'Olera (2013), le bienheureux Andrea Palazuelo et ses 32 compagnons martyrs (2013), le bienheureux Federico de Berga et ses 36 compagnons martyrs (2015), le bienheureux Arsenio de Trigolo (2017), saint Angelo d'Acri (2017) et le bienheureux Solanus Casey (2017).

Le rapport complet du Ministre Général a abordé de nombreux autres points, comme le gouvernement et l'animation de l'Ordre, la Curie Générale, les Institutions Culturelles, les maisons dépendant du Ministre Général et, enfin, le chemin de la Famille Franciscaine.

Galerie de photos :

Vidéo :

Dernière modification le mercredi, 29 août 2018 01:48