Curia Generalis Ordinis Fratrum Minorum Capuccinorum

Log in
updated 9:22 PM CEST, Sep 20, 2017

Juristes de l’Ordre – réunion 2017

Rome. Du 10 au 14 juillet, le Groupe ius – juristes de l’Ordre a tenu sa deuxième réunion annuelle à la curie générale des frères mineurs capucins.

Le groupe a été créé par le ministre général et son conseil, le 20 mars 2015, accueillant positivement la proposition du procureur général datée février 2015. L’idée est de créer un groupe d’experts en droit, canonistes et avocats civils, qui peuvent aider le ministre général et son conseil dans les inévitables lacunes, imprécisions et difficultés d’interprétation de notre propre législation (Constitutions et Ordinations des chapitres généraux) et du droit en général. Il ne s’agit donc pas d’académie, mais d’une aide concrète dans les difficultés qui émergent dans la pratique quotidienne du gouvernement central de l’Ordre et dans la relation avec les circonscriptions. De plus, la jurisprudence, la science du droit, est née précisément à Rome, à l’époque classique, pour résoudre des cas concrets.

Video - Juristes de l’Ordre – réunion 2017

Le groupe représente des voix des différents continents: le président délégué du conseil général, fr. Victorius Dwardy, (Pr. Indonésie - Asie), le procureur général, fr. Antonio Belpiede (Foggia - Europe), le vice-Procureur, fr. Albert D’Souza (Maharashtra - Asie), fr. John Celichowsky (Détroit – Amérique du Nord), Fr. José Angel Torres (Cust. Porto Rico – Amérique latine), fr. Jean Miguina (R.C.A.–Tchad – Afrique).

Au cours de l’année, le groupe reste en contact par internet et partage des problèmes juridiques émergeant et des demandes de la part du ministre général. Des échanges d’expertise juridique et des réflexions communes ont lieu par e-mail. Une fois par an, le groupe se réunit à la curie générale pour discuter des questions soulevées et en fournir au ministre général le fruit : une réflexion juridique qui, enfin, constitue « une liste de toutes ces questions juridiques que les Constitutions et les OCG laissent ouvertes, pour les présenter au prochain chapitre général afin d’être résolues » (lettre du ministre général qui constitue le groupe).

Ce qui a donné lieu à l’idée de créer ce groupe fut une demande de précision, de la part du ministre général, sur les custodies générales. Lors de la réunion de 2016, le groupe s’est mis à définir un modèle de Statut pour la custodie générale (Const. 136,1) et à étudier la division des responsabilités entre ministre provincial et custode. Cela s’est produit de deux façons : par l’attribution, par écrit, des délégations de la part du ministre provincial au custode (Const. 136,6) et par le statut (Const. 136,8). Lors de la dernière réunion de formation des supérieurs majeurs, à Frascati, il a été constaté que que ces instruments fournis par les Constitutions sont souvent ignorés, une ignorance qui, en général, augmente les problèmes de gouvernement. Et le travail continue…

fr. Antonio Belpiede OFMCap, procureur général

Pour plus de photos, voir la gallerie des photos

Dernière modification le mardi, 18 juillet 2017 17:55