Ordo Fratrum Minorum Capuccinorum IT

Log in
updated 5:08 PM UTC, Apr 16, 2024

Lodovico Arcernese de Pietradefusi

Le samedi 11 mars 2023, dans l'église paroissiale de Maria Santissima Annunziata à Pietradefusi (Avellino), l'archevêque de Benevento, Mgr Felice Acrocca, a présidé la dernière étape de l'enquête diocésaine sur la vie, les vertus et la réputation de sainteté du Père Lodovico Acernese de Pietradefusi (1835-1916), prêtre profès de la Province capucine de Campanie et Basilicate, fondateur des Sœurs Franciscaines Immacolatines. Une église remplie de sœurs, de frères et de fidèles, non seulement de la petite ville de Pietradefusi, mais aussi des villes voisines, a témoigné à quel point le souvenir des bienfaits du Serviteur de Dieu est encore vivant et présent.

Le Serviteur de Dieu représente un modèle de vie religieuse et sacerdotale. A sa prédication de style capucin, il ajoutait les moyens de la presse écrite. En même temps, il s'était engagé dans diverses initiatives sociales. La fondation de la Congrégation des Sœurs Immacolatines était un projet ambitieux ayant pour objectif l’éducation des filles et des femmes, pour la défense de leur dignité et de leur présence active dans la société. En promouvant ensuite le Tiers-Ordre franciscain, le père Lodovico voulait donner au laïcat catholique une présence plus active dans la société.

Né à Pietradefusi (Av) le 14 avril 1835, il reçut pour nom Antonio Acernese. En 1848, il entre au séminaire diocésain de Benevento, dirigé par les Jésuites, mais retourne dans son pays en 1852 à cause des troubles du Risorgimento. En 1855, après avoir terminé ses études secondaires, il s'inscrit dans une école de droit. Mais le 6 juin 1856, il est admis au noviciat des Frères mineurs Capucins de Naples sous le nom de Frère Lodovico da Pietradefusi. Il est ordonné prêtre le 18 juin 1859 par le cardinal Sisto Riario Sforza.

Chargé de cours de philosophie et de théologie pour les jeunes frères capucins, il publie des ouvrages de philosophie thomiste et en laissera d'autres prêts à imprimer. A cause de la suppression des Ordres religieux, il devra quitter le couvent. Le 3 décembre 1866, il fut nommé recteur de l'église du couvent des capucins de Montefusco et obtient d’y rester. Il y resta en tant qu'aumônier de 1867 à 1875 et rassembla autour de lui d'autres capucins dispersés.

Il accompagna spirituellement la jeune tertiaire, Teresa Manganiello (1849-1876), proclamée bienheureuse le 22 mai 2010. Avec elle, il commença la fondation de ce qui allait devenir la Congrégation des Sœurs Franciscaines Immacolatines, née officiellement le 8 décembre 1881.

Élu ministre provincial (1885-1888) des Frères Mineurs Capucins de la province de Naples, il invita les frères dispersés à revenir au couvent et à reprendre la "vie commune". Il s'employa à réorganiser la formation des jeunes frères et l'apostolat typique des capucins : la prédication et les confessions.

Cependant, il subit des accusations calomnieuses au sujet de la direction de la congrégation des sœurs. Il fut contraint de quitter le lieu de fondation, Pietradefusi, pour s'installer à Cava dei Terreni. Peu après, le 3 juillet 1894, il fut incardiné dans le clergé de l'archidiocèse de Benevento. Le Père Lodovico avait 59 ans, dont 38 ans passés dans l'Ordre des Frères Mineurs Capucins.

Dès que cela lui fut possible, il voulut retourner parmi les Capucins, en faisant appel aux Supérieurs de la Province de Naples qui le réadmirent le 15 décembre 1907. Dès lors, il vécut à Pietradefusi en tant que supérieur de l'hospice qu'il avait fondé et en tant que directeur de l'Institut des Sœurs Franciscaines Immacolatines. Il passa les dernières années de sa vie à écrire, étudier et prier. Il est décédé le 16 février 1916.

Dernière modification le mercredi, 19 avril 2023 07:43