Ordo Fratrum Minorum Capuccinorum 2

Log in
updated 8:41 AM UTC, Dec 3, 2022

Gandolf Wild OFMCap

Gandolf Wild

La nouvelle du départ du frère Gandolf Wild (1995-2008), Secrétaire Général émérite de notre ordre, nous est parvenue le 5 avril 2022.

Frère Gandolf avait 82 ans. Né à Buhler (Appenzell) en Suisse, il entre dans l’Ordre dans la province de Suisse, et prononce ses premiers vœux en 1961. Il termine ses études de philosophie à Stans puis de théologie à Sion et à Soleure, et prononce sa profession perpétuelle le 13 septembre 1964. Il est ordonné prêtre le 4 juillet 1965. En 1968, il part pour la mission en Tanzanie. Il y complète ses études d’histoire, de sociologie et de pédagogie, et obtient en 1971 une licence en pédagogie. Il prépare et anime en tant que secrétaire l’assemblée de l’Ordre à Lublin en 1992 et le Chapitre Général de 1994 à Rome.

Frère reconnu et estimé pour son engagement, il est nommé en juillet 1995 Secrétaire Général de l’Ordre. Durant ces treize années de présence à la Curie, il a servi avec dévouement et fidélité, d’abord comme Secrétaire Général, puis comme archiviste de la Curie Générale. Il ne s’y épargne aucun de ces innombrables petits services, parfois cachés mais toujours importants, par lesquels la fraternité se vit en vérité. Sa compétence et sa mémoire sont d’un grand prix pour un service comme celui de la Curie Générale : elles y sont nécessaires aussi bien pour travailler efficacement que pour maintenir ce contact fraternel et personnel qui est le signe de notre identité. Il s’est distingué par sa grande disponibilité aux frères qui se sont succédés dans les différentes charges de la Curie Générale. Une fois terminé son service à Rome, il a continué à servir l’Ordre auprès de Mgr Paul Hinder au vicariat d’Arabie, où beaucoup de frères capucins sont en service.

Un frère est mort, un maître nous a quitté... Un frère passionné par l’Evangile de la mission, et par l’ordre des frères mineurs capucins. Passion qui se percevait immédiatement dans sa manière de parler, mais surtout s’éprouvait en partageant avec lui la vie de tous les jours. Un frère capucin non seulement par la profession, mais surtout par la vie.

Nous accompagnons aujourd’hui notre cher frère Gandolf dans sa rencontre avec le Seigneur, avec notre prière fraternelle et notre sincère gratitude, en implorant pour lui la récompense promise aux serviteurs fidèles de l’Evangile.

Que nos chers saints qui demeurent au Ciel, et spécialement notre bienheureux père saint François, le présentent au Seigneur.

Dernière modification le lundi, 18 avril 2022 14:24