Ordo Fratrum Minorum Capuccinorum

Log in
updated 1:26 PM CEST, Sep 29, 2020

Chrétiens et musulmans, ensemble pour commémorer le VIII° centenaire de la rencontre entre Saint François et le sultan

ASIE/PAKISTAN

Lahore (Agence Fides) – Commémorer l’événement historique de la rencontre entre Saint François et le sultan d’Egypte, Al-Kamil, en 2019, l’actualiser dans le Pakistan d’aujourd’hui en lançant un message universel de tolérance, d’amitié, de dialogue, d’engagement commun en faveur de la paix : c’est dans cet esprit que la Commission nationale pour le Dialogue interreligieux et l’œcuménisme de la Conférence épiscopale du Pakistan et avec des Frères Mineurs Capucins du Pakistan a organisé une rencontre pour inaugurer les activités qui, au cours de cette année, rappelleront au Pakistan l’événement intervenu voici huit siècles, à l’enseigne du dialogue entre chrétiens et musulmans. Ainsi que l’a appris l’Agence Fides, S.Exc. Mgr Sebastian Shaw OFM, Archevêque de Lahore et Président de la Commission, a présidé la cérémonie qui a eu lieu dans la ville le 12 janvier. A ses côtés se trouvait le Père Francis Nadeem OFM Cap. Custode capucin au Pakistan et Secrétaire exécutif de la Commission. Ont pris part à la cérémonie de nombreux franciscains, religieuses, prêtres, laïcs ainsi que d’éminents chercheurs musulmans arrivés à Lahore pour l’occasion y compris de Sialkot, Gujranwala et Islamabad.

Saint François et le sultan Al-kamil « se sont rangés en faveur de la paix et de la tolérance au milieu d’une atmosphère de guerre et de conflit au cours des croisades. Ils ont donné un exemple de dialogue interreligieux et de compréhension réciproque » a déclaré le Père Nadeem.

Au début de la cérémonie, a été dévoilée une peinture représentant la rencontre entre Saint François d’Assise et le sultan alors que des colombes ont été libérées, symbolisant l’espérance de diffuser le message de paix au Pakistan et en particulier dans les zones affectées par des conflits religieux et politiques.

Le Père Shahzad Khokher OFM Cap. a ensuite présenté le contexte historique et la signification de cette rencontre historique alors que Mgr Shaw a encouragé tous les présents à « être des ambassadeurs de paix, s’inspirant de l’exemple de ces deux grands personnages ». « J’admire la passion et le courage de Saint François d’Assise qui voulut se rendre chez le sultan en pleine guerre » a-t-il déclaré, réaffirmant que « cet événement nous pousse tous à vivre en paix, dans l’harmonie, la tolérance et la solidarité ».

Le Père Nadeem a annoncé qu’au cours de cette année, l’événement sera célébré dans tout le Pakistan au travers de différentes activités : séminaires pour enfants, jeunes, étudiants, impliquant toujours des chrétiens et des musulmans. « Nous entendons également atteindre les 30% des responsables musulmans qui sont à nos côtés, et désirons les rencontrer pour promouvoir la paix et l’harmonie au Pakistan » a-t-il déclaré.

Muhammad Asim Makhdoom, chercheur bien connu parmi les nombreux responsables islamiques présents a indiqué : « Nous promouvrons ensemble la mission de Saint François et du Sultan. Il nous appartient d’affronter ceux qui diffusent la haine et le préjudice entre les religions. Nous devons tous nous engager sérieusement cette année afin de convaincre d’autres personnes à s’unir à ce mouvement qui promeut le dialogue interreligieux, la paix et l’harmonie sociale alors que nous célébrons le VIII° centenaire de cette rencontre historique ». La cérémonie s’est achevée par la récitation en commun de la prière pour la paix.

(PA) (Agence Fides 15/01/2019)

 

Dernière modification le jeudi, 17 janvier 2019 14:28