Ordo Fratrum Minorum Capuccinorum 2

Log in
updated 8:41 AM UTC, Dec 3, 2022

La rencontre des « Gestionnaires de projets »

Rome, octobre 2017. Chaque année, au mois d’octobre, les « gestionnaires de projets » et la Commission internationale pour la Solidarité économique se réunissent à la Curie générale des Frères Mineurs Capucins à Rome. Ils examinent alors les nombreuses demandes de financement pour les missionnaires, la formation initiale ou d’autres projets.

Après un examen approfondi des demandes, une recommandation officielle est envoyée au Ministre général et à son conseil, afin que les requêtes analysées soient prises en considération et approuvées lors de la rencontre qu’ils tiennent en novembre. C’est pour cette raison que ce travail, effectué par des frères provenant de partout dans le monde et qui ont différentes expériences permettant d’évaluer les propositions de projets, est un service très important pour le Ministre général et son conseil, auxquels il revient de décider à quelles demandes des sommes seront allouées lors de la prochaine année fiscale.

Bien qu’il y ait des ressources financières disponibles pour la Solidarité économique, il faut mentionner qu’elles ont diminué ces dernières années. Il s’en suit que toutes les demandes ne peuvent être acceptées; il faut donc établir un ordre de priorités.

Ce sont les aides financières pour l’activité missionnaire de l’Ordre et la formation initiale des jeunes frères dans les circonscriptions fondées plus récemment qui ont cette priorité. Cela, du moment où l’implantatio de l’Ordre en de nouvelles régions du monde doit toujours être la priorité de tous.  

Les Gestionnaires de projets et les membres de la Commission tiennent alors compte des ressources financières déjà disponibles dans la nouvelle circonscription afin de développer l’autosuffisance, basée sur l’économie fraternelle locale. À ces nouvelles circonscriptions sont accordés des fonds dans la perspective de pouvoir subvenir à ses propres besoins dans le futur.

En second lieur, les gestionnaires de projets et la Commission de la Solidarité prennent en considération les demandes en lien à des projets. Ces demandes sont souvent pour la construction de nouvelles fraternités ou de maisons de formation en des lieux où l’Ordre n’avait encore jamais été implanté.  

D’autres projets que l’Office de la Solidarité a considérés sont ceux qui peuvent favoriser l’atteinte de l’autosuffisance par une circonscription.

Il y a aussi ceux qui sont en faveur des Clarisses Capucines. De plus, ces dernières années, l’Office de la Solidarité a aussi reçu des demandes de bourses d’études pour des frères africains désirant étudier les sciences de la santé ou de l’éducation dans leurs propres pays. Cela afin de leur permettre d’être formés à travailler dans des institutions ou des programmes cohérents avec notre charisme. Ce qui aide en même temps à apporter un salaire à la fraternité locale.  

Lorsqu’il s’agit d’une demande de projet, afin que le tout soit pris en considération, il faut que l’Office de la Solidarité reçoive une note descriptive de celui-ci avant le 31 mai. Le demandeur a alors trois mois, soit avant le 31 août suivant, pour envoyer les documents nécessaires pour compléter le dossier. Ce qui veut dire que le requérant doit présenter le formulaire de demande complété, les plans architecturaux et des édifices (pour des constructions), le budget général, les devis, l’acte de propriété du terrain et toutes autres informations utiles et requises.

Toute cette documentation est alors numérisée et mise en format électronique, ce qui favorisera l’étude des projets par les gestionnaires. Ceux-ci reçoivent toutes les copies électroniques d’avance pour qu’ils puissent se préparer avant la réunion.  

Quand ils sont arrivés à la Curie, les gestionnaires de projets évaluent chaque demande de contribution. Ces évaluations sont basées sur les besoins de chaque circonscription particulière et les gestionnaires élaborent une proposition pour la Commission de la Solidarité économique selon le montant total que ladite circonscription peut recevoir l’année suivante. Est aussi considérée la durée dans le temps de ce besoin de subsides, selon la situation économique du pays et de la situation de la circonscription. Dans l’évaluation de celle-ci, le nombre de frères, incluant les frères en formation initiale, est aussi tenu en compte.   

Pour chaque projet, ces gestionnaires regardent aussi la faisabilité de celui-ci, ainsi que sa nécessité. Naturellement, il est regardé si toutes les informations sont présentes dans la demande et si la circonscription peut contribuer à sa réalisation. Dès lors, les gestionnaires de projets expriment leur avis sur la possibilité pour le projet de recevoir du financement ou si la demande doit être retravaillée afin de pouvoir être réétudiée l’année suivante.

Les membres de la Commission votent sur chacun des projets reçus de la part des gestionnaires de projets et font un rapport officiel pour le Conseil général.  

Durant toutes ces démarches, tous les gens impliqués doivent tenir compte des limites de dépenses; pour 2018, le Ministre général et son Conseil ont déjà approuvé un total de 4 millions de dollars en financement pour tous les projets. Puisque le montant total des demandes dépassait les 7 millions de dollars, le travail pour déterminer quels projets peuvent être approuvés ou non est difficile. Les 13 frères formant ces deux groupes répondent de manière responsable, avec sérieux et comme un service à l’Ordre, à cette charge d’étudier comment utiliser de la meilleure façon les ressources pour implanter et faire croître notre charisme dans le monde entier.

Le travail des gestionnaires de projets et celui de la Commission de la Solidarité en sont un d’assistance technique au Ministre général et à son Conseil. À la rencontre du Conseil général de novembre, la décision sur chaque demande incombe au Ministre et à son Conseil. En terminant, un mot de remerciement est de mise pour ces frères qui mettent leur talent au service de l’Ordre pour aider le Ministre général et son Conseil dans cet important service.

Galerie de photos

Dernière modification le samedi, 16 décembre 2017 00:36