Curia Generalis Ordinis Fratrum Minorum Capuccinorum

Log in
updated 7:46 AM CEST, May 22, 2017

Le Vicariat d’Arabie célèbre les cent ans de présence de la Province capucine de Toscane

Spécial Le Vicariat d’Arabie célèbre les cent ans de présence de la Province capucine de Toscane

Le 20 mars 2017, la cathédrale Saint-Joseph à Abu Dhabi fut témoin d’une célébration historique : « L’implantation de l’Église en Arabie », cent ans de présence de la Province capucine de Toscane dans le Vicariat d’Arabie. Les frères Angelo Fiumicelli, 91 ans (retiré en Italie) et Eugenio Mattioli, encore actif, ont tous deux usé de leur enthousiasme et de leur compétence pour faire de cette journée une expérience inoubliable pour tous les participants.

La Messe solennelle célébrée en plein air a été suivie de discours et d’une présentation vidéo. Monseigneur Paul Hinder (Vicaire apostolique de l’Arabie Méridionale) était assisté par des invités de marque : le Nonce apostolique du Koweït, Monseigneur Francisco Padilla, le Ministre général de l’Ordre capucin, frère Mauro Jöhri, et le Ministre provincial de la Toscane, frère Valerio Mauro. Se trouvaient présents à cette célébration 43 prêtres des paroisses du vicariat et environ 2000 fidèles.  

Confier une mission à une province religieuse bénéficie grandement au développement durable de l’Église sur un territoire donné : 1) afflux constant de missionnaires; 2) esprit d’équipe et engagement; 3) participation active de l’Église mère; 4) aide et engagement volontaire. En Arabie, le but n’était pas la conversion des musulmans, mais le soin pastoral aux millions de travailleurs migrants provenant de partout dans le monde.

À commencer par la mission d’Aden en 1916, les capucins toscans ont persévéré dans des conditions extrêmement difficiles et ont implanté l’Église dans la péninsule sur une période de cent ans. Avec le boom pétrolier, il y a une affluence de travailleurs migrants au Golf. La générosité et l’ouverture des autorités des pays du Golf ont permis aux capucins d’établir de nouvelles fondations au Bahreïn (1939), dans les Émirats arabes unis et à Oman (1960) ainsi que dans d’autres pays voisins.  

Après ces débuts, au temps de Monseigneur Gremoli, Vicaire apostolique de 1976 à 2005 et dernier évêque provenant de la Toscane, la province n’était plus en mesure de répondre à la demande de missionnaires pour assister les dizaines de milliers de catholiques des pays de cette région. Monseigneur Gremoli s’est donc tourné vers d’autres provinces capucines de l’Inde, du Liban et des Philippines pour avoir de l’aide. Il a même envoyé des laïcs qui travaillent dans la région du Golf afin qu’ils reçoivent la formation presbytérale. Ce projet missionnaire s’est bien développé.

Si bien que l’Église du Golf est en pleine croissance. On voit là tout l’effort des prêtres, religieux et laïcs d’être vraiment une Église universelle, une dans la diversité des nationalités, cultures et traditions ecclésiales.

Le frère Eugenio Mattioli a célébré son jubilé de diamant (60 ans) en tant que prêtre. Il est le dernier capucin toscan du vicariat, et celui qui y a servi le plus longtemps.

Toutes les activités peuvent être vues à partir des liens qui suivent. La petite présentation vidéo à la fin (10 minutes) raconte les 100 ans d’histoire de la mission.

Dernière modification le mercredi, 12 avril 2017 07:41