Curia Generalis Ordinis Fratrum Minorum Capuccinorum

Log in
updated 4:38 AM CEST, May 25, 2017

De la Sainte Maison, une espérance pour qui n’a pas de maison

Comme chaque année, le 10 décembre fut un jour de grande fête au sanctuaire de Lorette. Selon l’antique tradition, à cette date on y commémore « le vol angélique » qui transporta la maison de Marie. C’est une histoire faite de légende et de tradition, de foi et de dévotion qui a fait du sanctuaire marial de Lorette un des lieux les plus aimés et visités des chrétiens et de bien d’autres. Notre fraternité capucine, qui depuis 2015 dépend directement du ministre général des capucins, a voulu encore cette année apporter sa généreuse contribution à la fête. Les célébrations liturgiques voulaient exprimer la proximité et la solidarité envers les victimes du tremblement de terre du 24 août dont plusieurs ont perdu leur maison. Deux cents personnes parmi celles-ci sont encore les hôtes des édifices de la délégation pontificale. Vers eux les pensées du cardinal secrétaire d’État, Pietro Parolin, sont allées durant la célébration eucharistique qu’il a présidée, avec 14 évêques concélébrants, dans la nuit du 9 décembre. À cette célébration ont participé aussi 50 maires des villes et villages touchés par le tremblement de terre. Après la célébration eu lieu la procession de la statue de la Vierge de Lorette. Le jour suivant, le 10 décembre, Monseigneur Giovanni Tonucci, archevêque de Lorette, a présidé l’eucharistie animée par les cadets de l’aéronautique militaire italienne, dont la Vierge de Lorette est la patronne.

Dernière modification le mercredi, 08 février 2017 12:54