Ordo Fratrum Minorum Capuccinorum

Log in
updated 3:22 PM CEST, Sep 19, 2019

Damiano da Bozzano, 1898-1997 (N. Prot. 2475)

Nato a Bozzano (Lucca-Italia) nel 1931 partiva per la missione di Pernambuco (Brasile) diventando l’instancabile predicare delle missioni popolari e ricercato confessore. Il 12 giugno 2003 si apriva l’Inchiesta diocesana a Recife (Brasile) e nel 2006 si svolgeva l’Inchiesta nella diocesi di Lucca (Italia). Superate alcune difficoltà il 25 ottobre 2013 la Congregazione delle Cause dei Santi emetteva il decreto di validità giuridica. In data 15 settembre 2015 la Positio è stata consegnata in Congregazione e verrà sottoposta all’esame dei Cosultori Teologi entro il 2018. Il 6 febbraio 2018 il Congresso Peculiare dei Teologi ha riconosciuto le virtù eroiche del Servo di Dio. La Positio è stata poi sottoposta all’Ordinaria della Congregazione delle Cause dei Santi che in data 26 marzo 2019 ha dato parere favorevole per il riconoscimento delle virtù. Il 6 aprile 2019 il Santo Padre ha autorizzato la pubblicazione del Decreto super virtutibus. Venerabile. Ora si è in attesa di un miracolo.

 

Bozzano Le 26 mars dernier, durant la session ordinaire de la Congrégation pour les causes des saints, les cardinaux et évêques ont reconnu que le Serviteur de Dieu Damiano de Bozzano (1898-1997) a vécu de manière héroïque les vertus théologales (foi, espérance et charité), cardinales (force d’âme, justice, prudence et tempérance) ainsi que celles de son état de vie consacrée (pauvreté, chasteté et obéissance).

Le 8 avril suivant, le Saint-Père François a autorisé la Congrégation pour les causes des saints à promulguer le Decreto super virtutibus. Pour continuer le processus vers la béatification, il faut maintenant présenter un fait extraordinaire ou miraculeux obtenu par l’intercession du Vénérable Serviteur de Dieu.

Le Serviteur de Dieu nait à Bozzano, une localité de la commune de Massarosa (Lucques) le samedi 5 novembre 1898. Ses parents sont Fedele et Maria Giannotti. Le jour suivant, il est baptisé et reçoit le nom de Pio. C’est dans sa région natale qu’il poursuit sa formation culturelle et religieuse. Le lundi 15 juin 1908, Benedetto Gianelli, Évêque de Lucques, lui administre la confirmation.

Depuis qu’il est tout jeune, le Serviteur de Dieu manifeste le désir de mener la vie religieuse. En 1910, il entre au Séminaire Séraphique des Frères Mineurs Capucins à Camigliano de Capannori (Lucques), pour faire ses études secondaires et, en même temps, réfléchir à la direction que prendra sa vie.  

En mai 1914. il demande à être admis dans l’ordre des Frères Mineurs Capucins. Recevant l’habit religieux il reçut aussi le nouveau nom de frère Damiano; le tout au couvent de Villa Basilica (Lucques) le 11 juillet 1914. Il commençait alors son noviciat qu’il terminera à la même date l’année suivante, soit 1915, en émettant la profession temporaire. En 1917, il est appelé sous les drapeaux en tant que soldat de l’armée italienne. Sur le mont Grappa (dans les Dolomites), il se gèle les jambes. Renvoyé de l’armée le 20 septembre 1921, il est envoyé au Collège international Saint-Laurent-de-Brindes à Rome, alors situé sur la rue Sicilia afin de terminer ses études. C’est là que le 30 septembre de cette même année, il fait profession perpétuelle. Inscrit à l’Université Grégorienne, il obtiendra le doctorat en théologie dogmatique, en philosophie et en droit canonique.  

Le 5 août de l’année 1923, il reçoit l’ordination sacerdotale par l’imposition des mains et la prière de Monseigneur Basilio Pompili, Cardinal-vicaire, en l’église Saint-Laurent-de-Brindes, annexée au Collège international de la rue Sicilia.

Rentré dans sa province le 10 juillet 1925, il est destiné par obédience à la fraternité de Villa Basilica (Lucques), en tant que sous-maître des novices et professeur du séminaire diocésain de Lucca. À la fin du Chapitre provincial de 1928, le frère Damiano est transféré au couvent de Massa afin d’assurer le service de Directeur des jeunes frères en formation et étudiant au scolasticat capucin.

C’est en 1931 que frère Damiano partit pour la mission de Pernambuco, dans le Nordeste du Brésil. Après une période normale d’adaptation qui lui permit de connaître la réalité socioreligieuse de l’endroit, il orienta son œuvre apostolique et missionnaire sur trois axes principaux : prédication de missions populaires, célébration du sacrement de la réconciliation et, finalement, la direction spirituelle.  

Frei Damião, comme dès lors il fut connu de tous, prêcha sa première mission du 25 au 30 septembre 1931 à Riacho do Mel dans l’État du Pernambuco. À partir de ce jour et pour plus de soixante ans, en vrai disciple du Christ et authentique fils de saint François d’Assise, il parcourra les états d’Alagoas, de Pernambuco, de Paraiba et du Rio Grande do Norte ainsi que, en partie, ceux du Ceará et de Sergipe, faisant sa place dans le cœur du peuple de Dieu.

Lors de chaque mission populaire, une foule nombreuse le suivait et l’écoutait, recourant à lui pour se réconcilier avec Dieu et avancer sur le chemin de la conversion. Toujours disponible, il passait des heures et des heures au confessionnal. Presque toutes les villes marquées par sa prédication l’ont fait citoyen d’honneur.

Les six dernières années de sa vie furent marquées par 19 hospitalisations, dont la dernière, le 6 mai 1997. Hospitalisé pour insuffisance respiratoire grave au Reale Ospedale Portoghese (Hôpital Royal portugais) de Recife, il rendit l’âme le 31 du même mois suite à un arrêt cardiaque.  

Une file interminable de gens passa en procession devant le corps du Serviteur de Dieu exposé pendant trois jours dans la Basilique Nostra Signora della Penha (Notre-Dmae-du-Roc/Rocher) de Refice. Les funérailles furent célébrées dans cette même basilique à 7 heures du matin pour les religieux et à 10 h 30 sur le terrain de sport de Arruda, devant une foule immense et émue.

Télécharger - DECRETUM SUPER VIRTUTIBUS

Télécharger - DECRETUM SUPER VIRTUTIBUS

Bozzano