Ordo Fratrum Minorum Capuccinorum

Log in
updated 3:22 PM CEST, Sep 19, 2019

Travail théorie et pratique

Dans la matinée du quatrième jour notre frère Luiz Carlos Susin (prov. Rio Grande do Sul, Brésil) nous a offert une synthèse des contributions du Magistère en ce qui concerne le travail, à partir de l'encyclique Rerum Novarum de Léon XIII jusqu'à Laudato sii du Pape François. Parmi tout ce qu'il a dit, une expression nous a touché particulièrement: "Chaque travailleur est la main du Christ, qui poursuit son œuvre de bien ... Le travail en soi est acte qui honore Dieu. Quand l'homme travaille, il ne modifie pas simplement les choses et la société, mais il se perfectionne lui-même." Nous nous sommes demandés comment incarner ces idéaux dans notre vie quotidienne.
Outre cette définition et d'autres concernant l'idéal élevé du travail nous avons aussi écouté la voix critique de l'Eglise: "Il est honteux et inhumain d'utiliser les hommes comme de vils instruments de profits ... Le travail est pour l'homme et non l'homme pour le travail ... Il faut proclamer la primauté du travail sur le capital!". Comment éviter de tomber dans cette logique perverse?
Fr. Luiz a rappelé le message que le Pape Paul VI a exprimé dans l'exhortation apostolique Evangelica testificatio, un message qui est bien adapté à nous comme capucins: Sentons-nous appelés à effectuer un retour aux sources du charisme et de la mission en lisant les signes des temps dans la façon dont nous travaillons, préservant ainsi la solidarité humaine et la liberté évangélique dans la diversité des travaux honnêtes et compétents.
Dans l'après-midi, nous avons pu entendre le témoignage de trois de nos frères dans la foi et de dialoguer avec eux. Il s'agit de Dominique Pacreau (prêtre ouvrier français), Christophorus Geodereis (City Pastoral – Allemagne) et Carmelo Sala (aumônier de prisons, Italie).

Fra Luiz Carlos Susin OFMCap. Frère de la Province de Rio Grande do Sul, Brésil. Docteur en théologie, professeur à l'Université pontificale Catholique de Rio Grande do Sul et à la Escola Superior de Teologia e Espiritualidade Franciscana de Porto Alegre. Membre du conseil consultatif de la Revue internationale de Théologie, Concilium; membre de l'Équipe interdisciplinaire du Département de la Conférence des Religieux du Brésil; membre fondateur et ex-président de l'Association de Théologie et Science de la Religion du Brésil; Secrétaire général du Forum mondial de théologie et libération. Parmi ses publications qui ont un lien avec le thème du travail: A criação de Deus (Paulinas, 203), A vida dos outros. Ética e teologia animal (Paulinas 2015). E il capitolo: Trabalho, entre a bênção e a maldição. A teologia do trabalho no Compêndio da Doutrina Social da Igreja. In: Leomar Antônio Brustolin. (Org.). Estudos de Doutrina Social da Igreja. Porto Alegre: EST, 2007. p. 49-55.


icon word pdf color

Le frère Christophorus Godereis, modérateur de notre CPO, il s'est présenté lui même le premier jour. J'ai eu l'occasion de le connaître et de l'apprécier lorsque nous ministres étions provinciaux dans la même conférence. A l'époque, entre autres, il avait la charge de mener à bon terme l'unification des deux provinces d'Allemagne en une seule. Actuellement, il est responsable de "la City pastoral" au cœur de la ville de Frankfurt. Dans quelques instants, il nous dira de ce dont il s'agit. A côté de ce ministère, Christophorus exerce d'autres missions encore au niveau de sa Province et pour l'Eglise d'Allemagne. Merci Christophorus de nous partager ton expérience, nous t'écoutons avec intérêt.

Le frère Dominique Pacreau que nous accueillons aujourd'hui est gardien de la petite fraternité des capucins de Montpellier en France. Avant la fusion de nos provinces en une seule, Dominique a été provincial des capucins de France Sud. Nous l'avons invité pour nous partager sa longue expérience comme frère au travail. Membre du réseau des "prêtres ouvriers", il exerce son ministère dans un quartier populaire et multiculturel. Au plan local et national il participe à l'animation de l'Action Catholique Ouvrière. Merci Dominique d'être avec nous, nous sommes à ton écoute.

« 1 of 2 »