Ordo Fratrum Minorum Capuccinorum

Log in
updated 3:22 PM CEST, Sep 19, 2019

Mettons-nous à l'écoute

La seconde journée du Conseil Plénier de l'Ordre marque le début de la période d'écoute. Les frères ont eu l'occasion en ce deuxième jour d'entendre le professeur Mauro Magatti. L'intervention de ce dernier touchait le travail en ses trois dimensions. Dans le concret du quotidien, ce pourrait être une réponse aux transformations affectant le travail dans la société d'aujourd'hui. Il est urgent de redécouvrir les travaux, gages de notre « prendre soin » des autres; chercher à vivre le travail « productif » comme faisant partie de notre mission; chercher à être engagés activement pour la transformation de la société où nous vivions. Le professeur Magatti ne s'est pas gêné pour dire « L'ordre franciscain n'est pas prophétique, il est comme le sel qui a perdu sa saveur ».

Le témoignage qui a suivi cette journée fut celui de Pedro Opeka, missionnaire lazariste au Madagascar. Durant la seconde partie de l'après-midi, les frères ont travaillé en petits groupes afin de récapituler ce qui a été entendu et ne pas perdre les précieuses intuitions que nous ont offertes les deux conférenciers.

Nous vous invitons à écouter les discours et le témoignage en audio et, de plus, nous mettons à votre disposition les textes que nous ont fournis les intervenants.

Profil du professeur Mauro Magatti

Sociologue et économiste, diplômé en Économie sociale (DES) de l'Université Bocconi de Milan en 1984, il a fait un doctorat en Sciences sociales à Canterbury (GB) en 1991.
Chercheur universitaire depuis 1994 à la Faculté des Sciences politiques de l'Université Catholique de Milan, il est professeur régulier de Sociologie générale depuis 2002.

De 2006 à 2012, le professeur Magatti a été le Doyen de cette même faculté où il enseigne la Sociologie de la mondialisation ainsi qu'Analyses et institutions du capitalisme contemporain.

Au fil des années, il a publié de nombreuses monographies et plusieurs essais dans des revues italiennes et étrangères, tout en participant à des réseaux universitaires internationaux et dirigeant des projets pour diverses instances nationales et organismes privés et caritatifs.

Le professeur Magatti est membre du Conseil Éditorial du Journal International d'Anthropologie Politique, du Comité Scientifique de Sociologie et du Comité de rédaction des Études de Sociologie, Dialogues Internationaux et Aggiornamentos Sociaux.

Depuis 2008-9, il est professeur de Sociologie de la religion à la Faculté de Théologie de l'Italie du Nord.

Mauro Magatti (WORD - PDF)

Pedro Opeka, prêtre, lazariste

Le Père Opeka est né dans la banlieue de Buenos Aires (Argentine) le 29 juin 1948 de parents slovènes ayant fui les persécutions communistes au sortir de la Seconde Guerre mondiale. À l'âge de 17 ans, il est entré chez les lazaristes et a étudié à Ljubljana (Slovénie) et à Paris. Ordonné prêtre (1975), il est envoyé à Madagascar comme curé et commence à travailler avec les marginaux.

En 1989, les supérieurs l'appellent à Antananarivo pour travailler à la formation des séminaristes. En même temps, il se met en contact avec les marginaux de la capitale, eux qui trouvent refuge dans la décharge aux portes de la ville. Pedro Opeka entre en dialogue avec eux, leur montrant du respect et cherchant comment les aider à sortir de la misère.

Aujourd'hui, 25 ans plus tard, il dirige, avec 500 bénévoles, la communauté « Akamasoa – bons amis ». Des milliers de familles, qui autrefois vivaient dans la décharge, ont réappris à vivre en communauté, brisant définitivement le cycle infernal de la pauvreté. Akamasoa compte aujourd'hui 18 villages (environ 20 000 personnes) avec toutes leurs infrastructures : maternelles, écoles, bibliothèques, dispensaires, hôpitaux...

Pedro Opeka a reçu de nombreuses reconnaissances: la médaille de Chevalier de la Légion d'honneur (2008), le prix Cardinal François-Xavier Van Thuán pour la solidarité et le développement (2008), la médaille d'or de l'Ordre du Mérite de la République slovène (2009). Cette année, il a été nominé une troisième fois pour le prix Nobel de la paix...

Pedro Opeka

« 1 of 2 »